chemiré 13-11 014

 

       les pieds dans la boue     la tête au soleil    le chemin, je l'aime     le chemin le chemin    m'emporte, me mène   vers la mouche qui louche    l'araignée qui tricote    la fourmi de dix-huit mètres    sur le pieu de l'automne   une mouche qui bulle   pose douceurs    au creux de mon oreille

je, hier

 

chemiré 13-11 055