06 janvier 2018

déraciné

        Le petit arbre, au charme,  repiqué, cet envolé de papillons... Il aurait pu, de son allant, devenir grand. Mais, loin du brouhaha de son terreau fertile, il est mort, ce matin, le petit arbre. Il n'a pas voulu vivre. Il n'a pas voulu se disloquer dans la force de l'âge.. Vivre pour mourir davantage.. je   Il a préféré mourir, le petit arbre si charme.  
Posté par francoisebonnel à 07:06 - Commentaires [33] - Permalien [#]