20 janvier 2018

le fond de la chose

photographier   à première vue    photographier ce que l'on voit ou      descendre au plus profond de la chose    frôler son mystère    en goûter le sel dans le fugace, la vibration, la lumière,  le "à peine"      chercher son point d'appui pour se perdre ou exister   Est-ce photographier le réel ou fixer l'expression de son imagination ?  
Posté par francoisebonnel à 06:41 - Commentaires [36] - Permalien [#]