05 février 2018

la liberté de me vivre

  la masse la couverture où tu te blottis aligné, sécurisé tu n'as plus besoin de décider dans tes peurs, dans tes larmes ils, elles pensent pour toi     je ne peux, ne pourrai j'ose ma différence, ma joie, mon exhubérance     je suis "une fille en transhumance"*, je risque, je me vis je cicatrise  sans appartenance * expression lue quelque part, j'en ignore l'auteur   toi, tu meurs, de t'être trop soumis tu meurs dans l'indifférence   je te poserai des fleurs que... [Lire la suite]
Posté par francoisebonnel à 07:25 - Commentaires [27] - Permalien [#]