27 mars 2018

mes talus

      Les pissenlits ont l'immense couleur de l'ennui. Le bourdon est sorti de son trou. Sur le chemin, il me suit et me conte fleurette en humant les violettes.  Vous ne le voyez pas, je l'ai laissé filer. Vous pensez bien!!          Hier, sur le talus, dans le soleil, la rosée, la terre, animale, j'ai retrouvé la simplicité d'être.  
Posté par francoisebonnel à 06:31 - Commentaires [27] - Permalien [#]