02 avril 2018

rêver

  Dans cette marche éblouissante, un arbre surgit, hétéroclytes couleurs de la vie. Je cherche à le fixer. Je n'ai rien, rien qui puisse le faire. Je me perds.     Je descends, descends.. le tournoiement.. le blanc trop blanc, le vide trop vide.  la surbrillance qui frappe et frappe encore.     Soudain, sur un palier, le calme me dévisage, me parle, me retient. Sur une feuille noire de déchirures, vos sourires, chauds de vie, mes points d'appui, en fin.     Cette nuit, j'ai... [Lire la suite]
Posté par francoisebonnel à 07:01 - Commentaires [20] - Permalien [#]