Je viens de vivre un moment magique, seule, en forêt, près d'un étang. Elles renaissaient devant moi. Elles sortaient de leur exuvie,

24-04 113

encore reliées à des petits cordons blancs comme des cordons ombilicaux. Elles étaient blanches , presque immobiles, laiteuses;

 

24-04 124

24-04 137

puis elles prenaient des couleurs au soleil sans lâcher leur exuvie.. Elles se sèchaient et au bout de quelques heures, elles ont écarté leurs ailes en petits battements incessants sans  s'envoler.

 

24-04 098

 

 je suis  restée plus de 3 heures à les admirer.

 

24-04 035