27 juillet 2018

douceur de vivre

  prendre le temps d'une fleur          
Posté par francoisebonnel à 08:45 - Commentaires [33] - Permalien [#]

26 juillet 2018

simplicité

  Dordogne 26-07 38°   robinet désuet en coule des fleurs de papier    
Posté par francoisebonnel à 08:02 - Commentaires [12] - Permalien [#]
25 juillet 2018

c'est ainsi

          Il me faudra du temps et d'autres temps encore pour effacer les filigranes sur nos draps délaissés.  
Posté par francoisebonnel à 08:15 - Commentaires [20] - Permalien [#]
24 juillet 2018

bizarre

  Chercher le soleil pour vivre à l'ombre.. L'homme est ainsi fait!!!      
Posté par francoisebonnel à 08:16 - Commentaires [23] - Permalien [#]
23 juillet 2018

sensation

"On devrait tout comme les salamandres S’étendre au soleil et puis attendre De ce monde il n’y a rien à comprendre Rien au fond qu’ignorent les salamandres Peut-être ne pas savoir que la Terre est ronde L’univers infini et demain vendredi Peut-être ne pas savoir pourquoi le ciel gronde Pourquoi tombe la pluie Pourquoi tu es partie On n’a jamais vu des salamandres Rêvant d’acheter, rêvant de vendre De ce monde il n’y a rien à apprendre Rien au fond qu’ignorent les salamandres Peut-être ne pas savoir que la Terre est ronde " ... [Lire la suite]
Posté par francoisebonnel à 08:29 - Commentaires [22] - Permalien [#]
22 juillet 2018

jardin de Marqueyssac

      Nous déjeunions en terrasse dans ce jardin , devant une vue sur le château de Beynac, quand nous sommes tombés dans le paonneau......    
Posté par francoisebonnel à 08:35 - Commentaires [10] - Permalien [#]

21 juillet 2018

Dordogne verte

         
Posté par francoisebonnel à 08:28 - Commentaires [19] - Permalien [#]
20 juillet 2018

aimer

  Ils regardent la Dordogne, je les regarde.  
Posté par francoisebonnel à 08:23 - Commentaires [16] - Permalien [#]
19 juillet 2018

ensemble

      notre gîte et sa piscine privée   paresser l'été, ensemble  
Posté par francoisebonnel à 08:23 - Commentaires [13] - Permalien [#]
18 juillet 2018

douceur familiale

Beynac, gîte   Le soir éteint le rire des enfants. Sur la terrasse, on se redit le jour, les pierres, l'eau et puis l'amour. Dans la cacophonie des grillons, on s'envisage, déjà, les sourires de demain.  
Posté par francoisebonnel à 08:09 - Commentaires [24] - Permalien [#]