14 août 2018

avoines

  Je photographie comme je ne vois pas.   Je ne retravaille pas mes photos sur mon ordinateur, je redonne un peu de précision dans mes flous pour publier et modifie légèrement la lumière. Publier affecte l'impression. je suis restée des heures à regarder l'avoine.La série est longue, la photographie n'a pas de limite.      
Posté par francoisebonnel à 07:05 - Commentaires [27] - Permalien [#]