25 août 2018

extraits d'un carnet

       collages et textes. la couverture est en cours de réalisation.     Comment photographier le silence puisqu'il est l'absence ? Un talus vide, un chemin qui ne mène qu'à soi-même ? Soudain, sans bruit, les mots vinrent au bout de mes doigts. Je compris que le silence, c'était moi.  
Posté par francoisebonnel à 16:55 - Commentaires [11] - Permalien [#]