31 août 2018

rendre le réel

      vent de sable sur ma vie d'ambre     c'est froid, c'est chaud     on ne sait plus      
Posté par francoisebonnel à 08:05 - Commentaires [18] - Permalien [#]

30 août 2018

                   
Posté par francoisebonnel à 07:13 - Commentaires [23] - Permalien [#]
29 août 2018

doucement

    la mûre se glisse      dans la trotte du lapin      la pluie      odeur de confiture     un peu de soleil    dans la mémoire   des feuilles ce matin me ravigote                      
Posté par francoisebonnel à 08:13 - Commentaires [14] - Permalien [#]
28 août 2018

mes matins

         Il vient de passer comme tous les matins, sur mon mur moussu, il repassera encore, c'est certain... A quelques mètres de mon salon,  les vaches au champ hument l'odeur de mon café, broutant le premier rayon de soleil. Bien sûr, il y a des chardons dans le champ, mais,  j'ai repris l'ordre du temps, le simple faisant. je    Je viens de lire  le recueil de Georges Guillain : Compris dans le paysage. éditions Potentille En voici un extrait, il dit mieux que moi, le... [Lire la suite]
Posté par francoisebonnel à 08:27 - Commentaires [18] - Permalien [#]
27 août 2018

ensemble

  "Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage, Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage, Polissez-le sans cesse, et le repolissez, Ajoutez quelquefois, et souvent effacez." Boileau       Avec ma petite fille de 5 ans 1/2  qui se hâtait de terminer un bricolage:   - Coline, 100 fois sur le métier remets ton ouvrage! - Mais mamiefofolle, je ne sais pas compter jusqu'à 100!          
Posté par francoisebonnel à 17:54 - Commentaires [16] - Permalien [#]
26 août 2018

    La vie est un jardin d'ombres où l'image est silence.  
Posté par francoisebonnel à 17:48 - Commentaires [21] - Permalien [#]

25 août 2018

extraits d'un carnet

       collages et textes. la couverture est en cours de réalisation.     Comment photographier le silence puisqu'il est l'absence ? Un talus vide, un chemin qui ne mène qu'à soi-même ? Soudain, sans bruit, les mots vinrent au bout de mes doigts. Je compris que le silence, c'était moi.  
Posté par francoisebonnel à 16:55 - Commentaires [11] - Permalien [#]
24 août 2018

ode

         
Posté par francoisebonnel à 21:35 - Commentaires [11] - Permalien [#]
23 août 2018

barre ta vie

          j'attendais le jour et je comptais les mers     désespérément, hier    cette infortune où je n'étais pas    jetée au bout du quai vent, vagues vinrent    tout effacer
Posté par francoisebonnel à 08:48 - Commentaires [21] - Permalien [#]
21 août 2018

figures libres

    influences obsessions mémoire  pause végétale pimente authenticité refuge  prends un ou quelques mots de cette liste pour te dire ou rien , c'est bien aussi; quand le rien lisse, rien n'entrave.            
Posté par francoisebonnel à 06:38 - Commentaires [26] - Permalien [#]