Je suis la lande brûlée, par les soleils d'été. Je ne peux singer un bien aller. Ma vie s'assied, enracinée, dans ses couleurs fânées.

 

erquy 345

 

 

 

erquy 372