25 janvier 2019

la liberté, mon ordinaire

    je m'essouflais dans un soleil exigu quand il se glissa sans bruit entre les plumes des ailes de l'oiseau       Je n'ai que cette photo d'oiseau dans mon appareil et je ne connais même pas son nom. Je ne suis capable et ne sais que peu de choses. Mais je sais que  " les plantes s'attachent à la terre et que le soleil et la lune restent attachés au ciel ". C'est ainsi et là que je place ma liberté.   Santé!! je    
Posté par francoisebonnel à 06:44 - Commentaires [16] - Permalien [#]