val cenis 12-2 2019 019

 

entre deux 098

 

camaret 2 178

 

  Je voulais écrire un texte déchirure sur la lisière.

En vain.

J'ai fait ma première tonte en février. J'ai épargné les violettes. Les fenêtres sont ouvertes sur les champs. Vole un esprit de liberté. Si vous saviez comme ça sent bon, le tranquille. Le parfum des violettes, peut être.

Ce peut être.

Je me suis assise sur la pierre plus que centenaire, sous le poirier, son compère. Je regarde ma maison, assise, elle aussi, depuis plus de deux siècles. Je l'aime ; c'est elle qui m'habite.

Mais pas que.

 J'ai fait abattre la cuisine, pour restaurer la cheminée, remettre en valeur les corbeaux et glisser, sous la vieille hotte en bois, un  piano de cuisson..

Je voulais écrire un texte sur la lisière.

En vain.

 La lisière, on y dérape, on s'y perd, on s'y noie. Est-ce que lisière est le féminin de lisier ?

 

Allez!! santé!!

je