28 septembre 2017

escholtzia

  Nue, juste en moi, cette blessure.           je    
Posté par francoisebonnel à 08:46 - Commentaires [6] - Permalien [#]

28 septembre 2017

brume

   Sur la route, le coq chante. Il me dit le jour. Il y a tant de brume que je ne sais même plus qui je suis.     Un simple champignon, au bord du chemin, m'émerveille et m'offre la lumière du monde certain.     je        
Posté par francoisebonnel à 07:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 septembre 2017

  Vous, les brillants de mes nuits, belles queues et chapeaux gris, vous me révélez en un goût amer que le silence est vert.      
Posté par francoisebonnel à 07:56 - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
26 septembre 2017

dis-moi

    je   t'es qui toi dans cette vie de houx t'es où dans ce que je dis et qui t'a dit que tout est dit t'as dit ou t'as pas dit ce que je suis ettoie-moi car moite de toi c'est fou, dis ?          
Posté par francoisebonnel à 07:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
25 septembre 2017

automne

  épi rebelle tracé en front line bouge-femme  devant debout la vie avance   je                
Posté par francoisebonnel à 07:41 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 septembre 2017

à peine

  Je vais, viens, cherche la ligne, l'horizon tranquille où écrire mon regard dans ce monde incertain. je          
Posté par francoisebonnel à 07:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
23 septembre 2017

échinacéa

      Ce n'est pas vraiment ou ce n'est pas encore. C'est l'intime, l'instant fragile. je    
Posté par francoisebonnel à 16:11 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :