24 décembre 2018

le monde est si flou

      Je vous souhaite une présence, en ce soir de noël. Simple, vraie, chaude.    
Posté par francoisebonnel à 06:54 - Commentaires [12] - Permalien [#]

21 décembre 2018

le bonheur fluide

  Je marche, seule, dans mon automne, tout près de la chaleur de ma famille.  09-2018 erquy/je Le 24 décembre est un jour, sans défi, dans la vérité de soi, tout contre les gens qui nous aiment.     Ce sera tendre, doux, un peu fou, cet entre nous.     Je vous souhaite un noël  amour tendresse. simplement moi, je vous embrasse    
Posté par francoisebonnel à 08:09 - Commentaires [24] - Permalien [#]
20 décembre 2018

et blablabla

Ainsi va le monde mais se fait-il ainsi ?
Posté par francoisebonnel à 11:38 - Commentaires [19] - Permalien [#]
19 décembre 2018

cuba

  la province de Vinales    Entre cigares et salsa, la douceur de vivre lentement. ?     des chevaux partout moyen de locomotion, même en ville ou sur la seule autoroute ( nids de poule ) qui traverse Cuba   planteur de tabac et de café ( 80% de leurs bénéfices vont à l'état ) Ils coupent encore l'herbe ou les cultures à la machette. Ils cultivent aussi des haricots noirs, du riz ;  cela constitue leur plat de nourriture de base. pas de tracteurs ou si peu, des zébus dans les... [Lire la suite]
Posté par francoisebonnel à 07:44 - Commentaires [19] - Permalien [#]
18 décembre 2018

la liberté est bleue

        Dans le ciel emprisonné, l'oiseau reste libre.    
Posté par francoisebonnel à 07:44 - Commentaires [14] - Permalien [#]
17 décembre 2018

       Dans la brume, j'ai voulu mettre Monet dans une toile d'araignée, mettre des nymphéas où il n'y en avait pas. Mais sur ces murs impalpables, je n'ai pu que griffer, rayer la facture du temps.  
Posté par francoisebonnel à 08:02 - Commentaires [13] - Permalien [#]

16 décembre 2018

la fracture

          J'avais mal en regardant ces femmes, ces hommes manifester, hier, sous une pluie glaçante. Ces femmes, ces hommes parqués derrière des rideaux noirs de CRS fermés. Ces gens qui ne réclament que le droit de vivre décemment de leur salaire comme des millions d'autres. Le peuple, les appelle-t-on, la France d'en bas face à la France d'en haut. Honte à notre société actuelle de formuler cette analyse. Certains répondront, en se déculpabilisant, qu'ils sont dans des associations... [Lire la suite]
Posté par francoisebonnel à 07:17 - Commentaires [16] - Permalien [#]
15 décembre 2018

le papillon de 8h

ce 15 décembre.     Dans ce monde touffu, l'âme erre, amère..     Elle tentait d'écrire, dans cette froideur immobile. Quand, soudain, un papillon, en jour d'été, voleta dans sa nuit d'hiver. Il se posa près de son coeur, près de ses mots.       Elle se mit à rêver soleil, fleur, pluriel, la solitaire.     histoire vraie... ici tout est fait maison  
Posté par francoisebonnel à 08:19 - Commentaires [18] - Permalien [#]
14 décembre 2018

i like you

    j'ai ouvert ce blog le 23 septembre 2017, par ces mots     Ce n'est pas vraiment ou ce n'est pas encore. C'est l'intime, l'instant fragile.   20944 visiteurs 62948 pages vues     merci beaucoup thank you      
Posté par francoisebonnel à 07:59 - Commentaires [24] - Permalien [#]
13 décembre 2018

La rencontre des murs (5)

        Quand les murs la barbaient, elle partait en rase campagne se rafraîchir.     elle allait ballant les bras au soleil levant à travers champs d'oiseaux et de vents        
Posté par francoisebonnel à 07:16 - Commentaires [10] - Permalien [#]