24 novembre 2017

dans

            dans la " touffeur " des mots    seul le vent, me bouscule    à tâtons       dans le brouhaha de mon automne    le sincère est ma quête   je me délice     j'ai des difficultés à charger mes photos sur ce nouveau message, je ne sais si vous les verrez    
Posté par francoisebonnel à 06:48 - Commentaires [17] - Permalien [#]

23 novembre 2017

feuilles au ruisseau

      et les mots......                                                                      ..      l'après    ..    ... [Lire la suite]
Posté par francoisebonnel à 06:14 - Commentaires [20] - Permalien [#]
22 novembre 2017

ce jour

  J'écoute Carla Bruni chanter si doucement " Enjoy the silence " dans French Touch Enjoy the silence    
Posté par francoisebonnel à 08:09 - Commentaires [10] - Permalien [#]
21 novembre 2017

indécision ciselée

    Les personnes qui ne peuvent penser qu'à la vitesse d'un escargot peuvent-elles prendre le TGV ? je  Je devrais vous poser des photos d'escargot ou de train mais mon esprit TGV vagabonde déjà ailleurs. Je ne vous lirai que vendredi,  je vais programmer des photos sur le blog. Puis, je vais reprendre les chemins de mon automne, autrement.      
Posté par francoisebonnel à 07:26 - Commentaires [13] - Permalien [#]
20 novembre 2017

deux en un

      sur une feuille déchirée     en quelques mots blottis   l'amour repose    au fond du panier je  
Posté par francoisebonnel à 06:18 - Commentaires [27] - Permalien [#]
19 novembre 2017

lever du jour...

  ...vous êtes, par vos clins de sympathie. Je vous en remercie.   Françoise   le possible impossible      l'intranquille dans un tranquille     l'indicible paradoxe     envahissent le vide      
Posté par francoisebonnel à 06:18 - Commentaires [27] - Permalien [#]

17 novembre 2017

Bretonne

  le Blavet à St Adrien en St Barthélémy    Elle était de la vallée du Blavet, accrochée aux landes aux fougères . Elle n'aurait pas apprécié ma croix de par chez moi que je pose ci-dessous. Elle avait le granit breton en elle. Elle s'appelait Anaïse, ma mère, du pays des calvaires. Le sien s'est achevé, hier soir..      
Posté par francoisebonnel à 06:27 - Commentaires [24] - Permalien [#]
16 novembre 2017

passage

      assise au fond de mes larmess je creuse en moi, je creuse des heures durant dans ce sombre immobile je m'entends et j'attends j'attends ta délivrance de ces heures durant   seul le pulseur à oxygène rythme le temps   je
Posté par francoisebonnel à 06:27 - Commentaires [11] - Permalien [#]
15 novembre 2017

cet avant soleil

        Le furtif     le dérisoire    ce monde passage    en traîne de nuit   cet imperçu de soleil   où ne se dessinent plus qu'à peine  les ombres incertaines  d'un mi-fugue mi-raison     Ce matin, je marche face à. Les mains gelées dans mes mitaines, mon regard clair goûte ce champ de lumière. Et, le jour me survient . Calme et tranquille.   je  
Posté par francoisebonnel à 06:20 - Commentaires [23] - Permalien [#]
14 novembre 2017

bouffée de liberté

             les pieds dans la boue     la tête au soleil    le chemin, je l'aime     le chemin le chemin    m'emporte, me mène   vers la mouche qui louche    l'araignée qui tricote    la fourmi de dix-huit mètres    sur le pieu de l'automne   une mouche qui bulle   pose douceurs    au creux de mon oreille je, hier  
Posté par francoisebonnel à 06:11 - Commentaires [24] - Permalien [#]