12 août 2018

essai 1

  il vous suffit de cliquer sur les photos pour les voir en un format plus grand, bon dimanche à vous tous   en bord de vase, la folle avoine dérive ... en bord de lie, les mots s'oublient         influence: j'ai photographié ce bouquet, hier soir, après avoir lu le roman de yoko Ogawa: "Cristallisation secrète ". "l'histoire d'une île soumise à un étrange phénomène, une sorte d'effacement diaboliquement orchestré; chaque matin quelque chose disparaît "
Posté par francoisebonnel à 08:14 - Commentaires [12] - Permalien [#]

11 août 2018

   C'était un petit bonheur, sous la chaleur de l'été. Je ne sais plus, je ne sais pas. C'était de la joie sans toi. Ce matin, sous le ciel rose, j'attends l'écureuil roux, l'écureuil noir. Sur le mur qui longe ma maison, ils se poursuivent, comme je, le temps du bonheur que je comprends  
Posté par francoisebonnel à 07:57 - Commentaires [14] - Permalien [#]
10 août 2018

       
Posté par francoisebonnel à 07:09 - Commentaires [21] - Permalien [#]
09 août 2018

ma vie simple

   Ce matin, il pleuvait  sur la noisette. Je me souvenais de mon père qui prenait son ciré de mer et sous la pluie lavait sa voiture.  J'ai laissé mon bol de café et je me suis mise presque nue sous ma cape de rando. J'ai pris mon gros balai raide de chantier et sous les trombes d'eau j'ai balayé, frotté mes terrasses pendant plus d'une heure. J'ai l'attitude écolo ou je suis atteinte du ciboulot.. Ma fille, de loin, derrière sa fenêtre me faisait des grands signes.. C'est bon cette vie si simple. Le vent s'est... [Lire la suite]
Posté par francoisebonnel à 09:05 - Commentaires [10] - Permalien [#]
08 août 2018

     Comme un petit retard sur le temps, je vous mets une photo de ce printemps.      
Posté par francoisebonnel à 20:59 - Commentaires [11] - Permalien [#]
07 août 2018

       trouver l'accord je  
Posté par francoisebonnel à 07:37 - Commentaires [12] - Permalien [#]

06 août 2018

visite

     Un renardeau chassait, en limite de clôture, pendant mon petit déjeuner, tout près de moi. Je n'avais pas mon appareil. Il va falloir que je m'organise. Chaque matin m'offre des surprises. Il m'a donné l'envie de sauter dans mes chaussures de rando et de faire un tour en marche rapide dans le chemin. Pas besoin de prendre la voiture. C'est bonheur.  
Posté par francoisebonnel à 09:16 - Commentaires [28] - Permalien [#]
05 août 2018

mon chemin, ce matin

  j'écris le chemin dans le chemin... je n'essaie pas de briller... je cherche la lumière sur le simple... là, où, pour d'autres, il n'y a rien ou si peu... je prends ce que je ne sais pas... seul, le regard m'avance... je me sens exister... parmi...              
Posté par francoisebonnel à 10:16 - Commentaires [17] - Permalien [#]
04 août 2018

ma maison, à champ

      en silence les queues dans le pré des vaches se balancent au bord si lent si près   le café fume le ciel moutonne l'araignée tisse c'est la maturité  
Posté par francoisebonnel à 07:37 - Commentaires [23] - Permalien [#]
02 août 2018

solitude

  J'écris ce soir,   à personne, nulle part. Le mot enfante. Souffle chaud dans le sang de l'ennui.  
Posté par francoisebonnel à 21:46 - Commentaires [22] - Permalien [#]