16 décembre 2018

la fracture

          J'avais mal en regardant ces femmes, ces hommes manifester, hier, sous une pluie glaçante. Ces femmes, ces hommes parqués derrière des rideaux noirs de CRS fermés. Ces gens qui ne réclament que le droit de vivre décemment de leur salaire comme des millions d'autres. Le peuple, les appelle-t-on, la France d'en bas face à la France d'en haut. Honte à notre société actuelle de formuler cette analyse. Certains répondront, en se déculpabilisant, qu'ils sont dans des associations... [Lire la suite]
Posté par francoisebonnel à 07:17 - Commentaires [16] - Permalien [#]

15 décembre 2018

le papillon de 8h

ce 15 décembre.     Dans ce monde touffu, l'âme erre, amère..     Elle tentait d'écrire, dans cette froideur immobile. Quand, soudain, un papillon, en jour d'été, voleta dans sa nuit d'hiver. Il se posa près de son coeur, près de ses mots.       Elle se mit à rêver soleil, fleur, pluriel, la solitaire.     histoire vraie... ici tout est fait maison  
Posté par francoisebonnel à 08:19 - Commentaires [18] - Permalien [#]
14 décembre 2018

i like you

    j'ai ouvert ce blog le 23 septembre 2017, par ces mots     Ce n'est pas vraiment ou ce n'est pas encore. C'est l'intime, l'instant fragile.   20944 visiteurs 62948 pages vues     merci beaucoup thank you      
Posté par francoisebonnel à 07:59 - Commentaires [24] - Permalien [#]
13 décembre 2018

La rencontre des murs (5)

        Quand les murs la barbaient, elle partait en rase campagne se rafraîchir.     elle allait ballant les bras au soleil levant à travers champs d'oiseaux et de vents        
Posté par francoisebonnel à 07:16 - Commentaires [10] - Permalien [#]
11 décembre 2018

           
Posté par francoisebonnel à 09:01 - Commentaires [13] - Permalien [#]
10 décembre 2018

La rencontre des murs ( 4 )

   Elle avait fui les autres. c'était un écart pour aller de l'avant.   murs solitude épaisseur hauteur elle pierres solidité certitude ultime     Sur la rivière, pourpre de mots, le sablier vogue, passe, lisse et taloche les murs de silence    Elle aimait, quand il ronronnait à son oreille. le silence des mots
Posté par francoisebonnel à 07:44 - Commentaires [7] - Permalien [#]

09 décembre 2018

en paix

    " et le vent balance la feuille "     Derrière mes volets clos, parmi les notes du vent, je m'entends.    
Posté par francoisebonnel à 07:53 - Commentaires [18] - Permalien [#]
08 décembre 2018

La rencontre des murs (3)

      elle est terre foulée de langues  en rouge sang des murs de mots s'élèvent infranchissables magmas qui la désarticulent      
Posté par francoisebonnel à 08:45 - Commentaires [15] - Permalien [#]
07 décembre 2018

la rencontre des murs (2)

    Hors les murs, elle s'offrait jusqu'à la mise à nu, jouait la transparence sur le fil de l'indécence et s'écorchait en cris de soie.   Sur l'ocre, la foule des corbeaux sans pitance elle show room et des visages     En vain, tout autre restait sa déchirure. Le temps, pour elle, s'y égarait.  
Posté par francoisebonnel à 06:55 - Commentaires [10] - Permalien [#]
05 décembre 2018

la rencontre des murs

     elle avait échoué...       sur les murs de silence en couleurs vies et chemins rompus les mots dans une impasse ne se parlent plus   Les échanges lui semblaient toujours stériles après les avoir vécus, même les plus gais. Il lui restait toujours, un malaise imprécis qu'elle ne savait pas nommer.      
Posté par francoisebonnel à 17:28 - Commentaires [10] - Permalien [#]